- Sans titre
Sans titre
Aquarelle et crayon sur papier
Signé au dos
Circa 1965
202 x 102 mm

Dan Van Severen

(Lokeren 1927 - Gand 2009)

Biographie

L’artiste Dan Van Severen nait le 8 février 1927 à Lokeren. Entre 1941 et 1948, il suit des études à l’Institut Supérieur de Saint-Luc à Gand, avant d’entamer en 1951 des études à l’Institut National Supérieur des Beaux-Arts à Anvers. En 1953, il effectue avec sa classe un voyage d’étude d’un mois en Italie. C’est en 1955 que débute vraiment sa carrière artistique. Il est membre fondateur du groupe G58, groupe d’artistes amis qui s’adonnaient à des formes d’art moderne à Anvers, où Dan réside jusqu’en 1959. Sa période anversoise est caractérisée au travers de deux grandes expositions : la première, Peinture flamande contemporaine, à Ypres et Bruges en 1958. La seconde, Dan Van Severen, à Anvers en 1960. Deux œuvres très importantes y sont présentées. La première œuvre date de 1959-1960 et montre un carré central inscrit dans un losange. Ce tableau servira de base à la production ultérieure jusque dans les années septante : les motifs du carré, de l’ovale, du cercle, de la croix et du losange forment l’essence du langage pictural de Dan Van Severen. La seconde œuvre peut être considérée comme une épuration des tableaux de l’exposition de 1958. Vers la fin des années cinquante, l’artiste s’installe à Bruges où il enseigne à l’Institut National Supérieur d’Enseignement technique.
En 1967, Dan Van Severen expose une soixantaine d’œuvres de petits formats sur papier à la Galerie Contrast (auparavant Richard Foncke Gallery) à Gand. Il participe également à la IX Biennale de São Paulo. En 1970, Dan participe à la 35e édition de la Biennale de Venise. Il enseigne ensuite de nombreuses années à l’Institut Supérieur de Saint-Luc à Gand. Il réside dans cette ville jusqu’au milieu des années quatre-vingt. Il y réalise ses premiers dessins sur papier indien ouvré et ses premières toiles à tempera. Le motif du treillis occupe une place de plus en plus importante dans sa production et atteint son point culminant dans les années quatre-vingt. Van Severen multiplie les expositions collectives et individuelles. En 1998, une grande rétrospective lui est consacrée au Musée Provincial d’Art Moderne de la ville d’Ostende. L’accent était mis sur les œuvres sur toile d’après 1970.
L’artiste s’éteint en 2009 à Gand.