- Autoportrait
Autoportrait
Crayon sur papier
Signature en bas à droite Suzanne Fabry
Circa 1925
550 x 450 mm

Suzanne Fabry

(Bruxelles 1904 - Woluwé-Saint-Pierre 1985)

Biographie

Peintre, dessinatrice, créatrice de costumes et de décors pour le théâtre, Suzanne est la fille et l’élève d’Émile Fabry et l’épouse d’Edmond Delescluze.
Suzanne Fabry suit d’abord une formation à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles de 1923 à 1928 auprès de Jean Delville et de Constant Montald. Dans les années 1930, elle partage les mêmes préoccupations symbolistes et allégoriques que son père et est également influencée par l’impressionnisme. Elle représente davantage des portraits, avec une grande maîtrise et finesse, et se lance quelques fois dans des compositions avec figures. Ses œuvres sont empreintes de rêves, de poésie, de sérénité, d’émotion et baignent dans une atmosphère intimiste, méditative et parfois nostalgique.
En 1948, Suzanne Fabry est nommée directrice du département des costumes du Théâtre royal de la Monnaie.
En 1976, une rétrospective de son œuvre est donnée à la galerie L’Écuyer à Bruxelles.
Références :
- Georges Mayer, « Suzanne Fabry », in Éliane De Wilde (préface), Le dictionnaire des peintres belges du XIVe siècle à nos jours depuis les premiers maîtres des anciens Pays-Bas méridionaux et de la Principauté de Liège jusqu'aux artistes contemporains, t. 1, Bruxelles, La Renaissance du Livre, 1995, p. 429.
- Paul Piron, Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècle, t. 1, Ohain, Art in Belgium, p. 560.