Louis-Gustave Cambier - Corne d’Or (Constantinople)
17 juin - 30 août 2022

Salon d’ensemble

Louis-Gustave Cambier - Corne d’Or (Constantinople)
En ce début d'été, ne manquez pas le nouveau Salon d'ensemble à la Lancz Gallery ! Parmi les artistes exposés, vous pourrez découvrir les maîtres belges des 19e et 20e siècles tels que Léon Spilliaert, Félicien Rops, Marthe Guillain, Jan Cobbaert, Gilbert Decock ou encore Pierre Alechinsky.

René Guiette - Sans Titre
23 septembre – 22 octobre 2022

René Guiette

Élégance de la main

René Guiette - Sans Titre
Dans cette magistrale série de grands dessins à l’encre de Chine réalisés autour des années 1960, René Guiette témoigne d’une élégance de la main et d’une invention formelle uniques. Dans l’atelier, le silence est d’or. Méthode et ordre sont de rigueur. Le temps de la création est un temps de recueillement où les dispositions prises – choix du pinceau, du type de papier, des matériaux – sont autant de conditions susceptibles d’amener l’artiste à atteindre un état de grâce. Le papier devient le réceptacle de surgissements, telles des étincelles fulgurantes qui se déploient au sein d’un espace aux limites ondoyantes. L’équilibre harmonieux du dessin naît de la coexistence réussie entre le déploiement du signe et l’espace vide qui l’entoure.
Jean-Pierre Ghysels - Goéland
28 octobre – 22 octobre 2022

Jean-Pierre Ghysels

Exposition

Jean-Pierre Ghysels - Goéland
Cette exposition, tout en émotion et en intimité, présente l’artiste belge Jean-Pierre Ghysels qui mérite aujourd’hui d’être redécouvert dans la pleine lumière de son talent et de sa singularité. A travers ses sculptures, il tente d’exprimer sa réflexion sur les notions de formes et de surfaces, de plans et de courbes, de constructivisme et de lyrisme, dans des expressions toutes plus originales et personnelles que les autres. Ses sculptures – de bronze et de cuivre – se caractérisent pas des formes douces et dépouillées, alternance de pleins et de vides où joue la lumière. Elles partagent entre elles une retenue, une sobriété, une méditation qui invite à explorer la sérénité…
« Ma sculpture revendique une sensualité. Elle témoigne de l’éternel accouplement qu’est la vie. Que serait cet accouplement sans amour ? Les volumes se disent dans l’attirance mutuelle, ils s’épousent et s’étreignent. »